Ranger sa cuisine
Organisation,  Rangement

Comment ranger sa cuisine ? Une méthode efficace en 7 étapes

La cuisine est une pièce maîtresse de la maison. Avec le séjour, c’est la pièce que l’on investit le plus, et ce dès le matin. Avoir une cuisine rangée et pratique est donc un confort de vie indispensable. Dans le cadre de mon défi « 37 actions pendant 37 semaines pour une maison zen », je devais trier ma cuisine pour mieux l’organiser. J’ai donc entrepris cette mission le week-end dernier. Au total, j’ai passé 4 heures à désencombrer ma cuisine et 30 minutes pour apporter mes dons à Emmaüs. J’espère que ces quelques lignes vont vous aider à relever vous-aussi le défi. Alors, comment ranger sa cuisine ? Découvrez tout de suite une méthode en 7 étapes pour mieux organiser sa cuisine.

Étape n ° 1 : Vider tous les rangements

Je débute donc la manœuvre en sortant tous les objets un à un. Faites de même. Prenez de la place, sur la table si vous en avez une, ou par terre, dans un espace suffisamment grand pour tout disposer et visualiser chaque objet : vaisselles, denrées alimentaires, ustensiles de cuisine, matériel de cuisson et éventuellement produits ménagers.

Étape n°2 : Nettoyer

Et si on commençait par s’équiper ? Armé de ma petite marche, d’une éponge et de mon spray nettoyant multiusage, je nettoie les placards, les tiroirs, le frigidaire. À vous de jouer !

Étape n°3 : Trier pour désencombrer sa cuisine

Ensuite, c’est le moment du tri. Avant de mettre en place un plan d’organisation et de ranger sa cuisine, il faut faire du vide et commencer à résoudre le problème en désencombrant. Le minimalisme est une manière de se décharger de la charge mentale. Moins vous aurez d’objets, plus vous serez efficace, libre de vos mouvements et aurez moins de ménage à faire.

L’idée est de rassembler les objets par catégories : les verres, les assiettes, les couverts, la batterie de cuisine, les ustensiles de pâtisserie, les conserves, les légumes, les fruits, les torchons, etc. Tout ce qui n’a rien à faire dans la cuisine doit être rangé dans une autre pièce de la maison.

piece cuisson maison propre

Triez les objets, en même temps que vous les classez.

  • Si vous avez des choses à jeter, faites-le. Je ne suis pas très friande de cette action, même si la méthode Konmari en fait pratiquement son apologie. Personnellement, je ne jette jamais d’objet (pour ça, je suis déjà passée par beaucoup de phases de désencombrement dans ma vie ;).
  • Faites surtout un coin pour les choses que vous décidez de donner : les doublons, les objets que vous n’avez pas utilisés depuis un an. Soyez honnête avec vous-même ;). C’est là que vous mettez les choses dont « vous vous servirez peut-être un jour ».
  • Classez les objets en bon état que vous souhaitez vendre.
  • Rassemblez les objets cassés que vous pouvez faire réparer ou recycler. La vaisselle usagée peut même se transformer en mosaïque pour une décoration par exemple.
  • Réunissez les objets que vous utilisez peu ou pas, mais dont vous n’arrivez pas à vous séparer.

Une fois que vous avez tout trié, faites le point et prenez du recul. Maintenant que vous savez exactement ce que vous possédez et ce que vous avez à ranger, c’est le moment de réfléchir à l’organisation de votre cuisine.

Étape n°4 : Réfléchir à l’organisation de sa cuisine

Votre cuisine doit être agréable à vivre, mais surtout efficace ! C’est le critère numéro un à prendre en compte pour réfléchir à l’organisation de votre cuisine. Facilitez-vous la vie ! J’ai effectué cette étape dans ma tête, car ma cuisine est assez petite. Si besoin, vous pouvez faire un croquis ou même une carte mentale. Chaque cuisine et chaque famille étant différentes, ranger sa cuisine, c’est faire du sur-mesure.

Une cuisine s’organise autour du triangle d’activités (cela fonctionne aussi pour une cuisine en longueur). La zone vaisselle comprend l’évier, le lave-vaisselle, si vous en avez un, et la vaisselle quotidienne. Celle de la cuisson regroupe les plaques, le four, les ustensiles de cuisson. La zone réserve rassemble le réfrigérateur et le stockage de l’épicerie. Réfléchissez aux endroits où vous accomplissez chaque tâche. Vous rangerez le matériel en fonction de là où vous découpez, chauffez, mangez, lavez la vaisselle et gérez vos déchets.

cuisiner zen

Autre élément très important, priorisez en fonction de la fréquence d’utilisation des objets. Gardez à porter de main tout ce que vous utilisez quotidiennement. Le reste, comme le matériel de pâtisserie, la soupière de votre grand-mère ou le vase de fleurs, est à ranger dans un placard haut ou dans un meuble éloigné du centre névralgique de la cuisine.

Posez-vous ces questions :

  • Quel est le plan de votre cuisine ?
  • Où se trouve le triangle d’activités ?
  • Quels objets doivent en être proches pour faciliter la circulation dans la cuisine ?
  • Quels ustensiles ou vaisselles vous utilisez au quotidien ?
  • Quelles sont les solutions de rangement par rapport à ces points stratégiques ?
  • Quels sont vos espaces de stockage ?
  • Qu’allez vous devoir rajouter en rangements ?

En vous posant les bonnes questions, votre plan de cuisine deviendra plus évident et votre organisation plus efficace. Ce sera le moment de passer au rangement de votre cuisine.

Étape n°5 : Ranger sa cuisine

Souvent, les cuisinistes équipent les meubles avec des tiroirs et des placards adaptés, aux épices, aux condiments, au pain, aux verres, etc. Mais, on ne va pas se mentir, à moins d’avoir fait sa cuisine sur-mesure, la plupart du temps, on se retrouve avec une cuisine existante, à laquelle il va falloir s’adapter.

Si vous avez suivi les quatre premières étapes, vous savez normalement où disposer chaque catégorie d’objet. À cet instant, vous devez penser à l’optimisation de vos modules de rangement, car un principe très efficace est de trouver un écrin pour chaque objet.

Si vous pouvez séparer chaque catégorie les unes des autres, faites-le. Par exemple, dans un placard, alignez les verres, empilez les grandes assiettes, les petites, les bols, dans un autre espace mettez votre épicerie salée, sucrée et spéciale petit-déjeuner.

rangements cuisine

Étape n°6 : Penser astuces, contenants et règles d’or

Multipliez les contenants

Une astuce rangement bien pratique est celle des boîtes et des corbeilles. De toutes tailles, solides, elles vont faciliter l’organisation de l’intérieur de vos meubles. Vous pourrez en acheter une fois que vous aurez fini de ranger la cuisine et que vous saurez exactement ce dont vous avez besoin. Faites une liste en rangeant.

Les boîtes et bocaux en verre sont de précieux alliés pour optimiser les agencements : de même forme, ils vont permettre de s’encastrer parfaitement et de gagner de la place. Transparents, ils facilitent le coup d’œil et donc la gestion des stocks. Le verre est aussi le matériau d’emballage le plus sain, écologique, il est l’outil numéro 1 dans le gestion du vrac et du zéro déchet.

Soyez inventive

De nombreuses astuces permettent de gagner de la place. Vissez des crochets sur les portes intérieures de vos placards, installez au mur un aimant à couteau, fixez des étagères extensibles, intégrez des séparateurs de tiroirs, etc. Les rangements ne sont jamais trop nombreux !

Appliquez quelques règles d’or

L’évier

Faites de la place ! Autour de l’évier, on garde uniquement une éponge, un liquide-vaisselle et un savon. Éventuellement un égouttoir. Et c’est tout !

En-dessous de l’évier, il y a souvent de la place de perdu. Ajoutez une étagère si c’est le cas. Mettez des crochets pour deux torchons. Mes poubelles y trouvent leur place, sauf mon compost que je préfère laisser à l’extérieur sur le rebord de ma fenêtre.

Le plan de travail

Laissez le plan de travail le plus libre possible. Le petit électroménager dont vous ne vous servez pas, au moins une fois par semaine, est à ranger dans un placard. Les épices aussi, mais dans un rangement au plus proche de la zone de cuisson. Pour ma part, je me sers tous les jours du grille-pain et je n’ai pas de place ailleurs pour le robot, alors je le laisse aussi.

Le frigidaire

Pour qu’un réfrigérateur soit bien organisé, il faut que tout son contenu soit visible pour ne pas oublier de la nourriture dans le rang derrière. Un assortiment de boîtes transparentes pour visualiser les aliments en un clin d’œil est dans ce cas la solution idéale.

Les produits d’entretien

Si vous n’avez pas de buanderie ou de placard dédié, ailleurs dans votre maison, trouvez un lieu pour vos produits d’entretien et disposez-y des bacs ou des paniers. Si vous pouvez les mettre à l’extérieur de la cuisine, faites-le. Vous garderez alors uniquement un nettoyant et une éponge.

Les livres de recettes

Tous mes livres de recettes sont rangés dans ma bibliothèque. Ma cuisine est ouverte et je dois faire seulement quelques pas pour y accéder. À vous de voir en fonction de l’agencement de votre maison et si vous pouvez leur trouver une place dédiée et pratique dans votre cuisine. Sur une étagère, peut-être, qui pourrait faire office de déco ?

Les babioles

Cela dit, limitez toute autre décoration dans la cuisine. Pour rappel, cette pièce de la maison doit être en priorité fonctionnelle. On oublie définitivement les bibelots et les œuvres d’art bien sûr. En enlevant tout ce qui encombre, vous serez plus libre de cuisiner !

bocaux et contenants cuisine

Étape n° 7 : Garder sa cuisine propre et rangée

Félicitation, votre cuisine est rangée !!!

Bravo à vous, vous allez voir, ça va vous faciliter la vie.

Maintenant, pour garder le cap et conserver votre cuisine propre et rangée, il suffit d’effectuer quelques gestes au quotidien et d’instaurer certaines règles familiales. Tout cela deviendra rapidement des habitudes. Tout ce qui est fait tout de suite n’est pas une corvée, et deviendra un geste réflexe. Par contre, si vous laissez traîner, vous devrez, à un moment, ranger par nécessité. Les tâches se transformeront alors en véritable corvée.

  • Lavez tout de suite ce qui est sale. Ne laissez traîner aucune vaisselle dans l’évier. Celui qui prend un objet le lave après son utilisation. Passez un coup d’éponge après avoir sali le plan de travail ou après avoir utilisé vos plaques de cuisson. Maintenant que rien ne traîne et que vos espaces sont libres et aérés, c’est facile.
  • De même, rangez les ustensiles et les ingrédients sitôt après usage.
  • Débarrassez la table, lavez, rangez et nettoyez-la à la fin du repas.
désencombrer sa cuisine
  • Limitez la réserve. Pas besoin d’acheter en quantité tout le temps. Bien au contraire, ayez le minimum dans vos placards, pour gagner en place et éviter à tout prix le gaspillage alimentaire. Et puis, votre portefeuille vous dira aussi merci. Maintenant que tout est bien rangé et plus facilement visible, tenez simplement votre stock à jour lorsque vous allez faire des courses. Avant de partir, regardez ce qu’il manque et achetez-le (un à la fois !).
  • Une fois par jour, scannez votre frigidaire rapidement. C’est désormais facile. Cuisinez les restes, consommez en priorité ce qui est ouvert et les yaourts qui vont se périmer prochainement. Le batch cooking est aussi une super méthode pour ne rien gaspiller et gagner du temps dans votre organisation.

Si vous appliquez ces petits gestes au quotidien, du coup, il vous restera uniquement à nettoyer votre sol régulièrement et à faire un grand ménage de temps en temps : fours, portes des placards, réfrigérateur, etc.

Et vous, dites moi en commentaire, quelles sont vos astuces pour garder votre cuisine propre et rangée ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

20 commentaires

  • Nicolas

    Personnellement j’ai changé mon « stress » (oui oui !) de voir le déordre de ma cuisine grâce à votre conseil n°6.
    Non seulement les bocaux et boits en fer sont super pratiques mais en plus cela me donne l’impression que tout est à sa place et très bien rangé !! Je souscris à 100% !! 🙂

  • Benoit - Jappanda

    Salut Olivia,

    Je suis tout à fait d’accord avec ton conseil de garder le plan de travail libre.
    Je déteste cuisiner sur un bout de table, j’ai besoin d’espace, y faut que ça respire.

    Bon par contre là ou j’ai des progrès à faire, c’est au niveau du suivi de mes conserves. J’ai remarqué que j’avais 8 potes de pâte de tandoori récemment. J’ai partiellement grandi chez ma grand mère qui avait 13 ans quand la 2ème Guerre Mondiale a commencé…

    a+

    Benoit

    • Olivia

      En effet, l’espace est nécessaire pour se sentir à l’aise en cuisine. Merci Benoît pour ton partage. Difficile de se détacher des habitudes et des valeurs qu’on nous a transmises… mais c’est un autre débat 😉

  • Isabelle

    Merci pour ce super article. J’avais fait l’exercice il y a quelques années, je sens qu’il faut que je le fasse à nouveau. cet article va m’aider à prioriser pas à pas.

  • Marie de karma-sante.com

    Article Sympa ! Et des astuces à reprendre.
    J’ai fait ce travail il y a 1 mois et demi, et on a tout de suite l’impression de se resservi que des mêmes choses, alors qu’une fois terminé, j’avais l’impression d’avoir l’essentiel, j’ai du mal faire le job ! Même si j’avoue que c’est quand même plus claire au niveau du rangement.

  • Ondespositivesfr

    Merci pour cet article.
    Si c’est bien quelque chose que j’ai tendance à procrastiner c’est le désencombrement de ma cuisine! Et pourtant c’est tellement utile, on le voit bien dans votre article

  • Charlotte

    Super article! J’adore utiliser l’utilisation des bocaux, qui sur une étagère ouverte servent également de déco. J’ai récupéré les bocaux Le Parfait de ma grand-mère qui ont maintenant une nouvelle vie dans ma cuisine et lui apporte un côté rétro. 🙂

  • Claire

    J’aurais pas mal de boulot à faire pour alléger un peu ma cuisine. Le pire, c’est cette table qui est installée dans la cuisine et qui est un véritable point chaud…elle appelle le bazar et chacun y va de son petit objet! Je me retrouve toujours avec une table inaccessible!
    Autre difficulté, mon mari et moi n’avons pas la même vision du rangement. Il range à sa manière, moi en cuisinant, je remets pour que ce soit pratique pour moi qui cuisine 9 fois sur 10, puis il repasse derrière moi et hop, il remet comme ça lui plait! 😉 On en finit pas!

    • Olivia

      Il y a des endroits en effet qui sont plus difficiles à gérer. Trois solutions :
      – enlever cette table (!),
      – ranger vous-même pour que l’espace soit toujours libre et que chacun s’habitue petit à petit à cet espace vide et propre
      – expliquer la règle à tout le monde : « chaque objet à sa place ». Pourquoi ne pas instaurer un petit jeu, un objet laissé, un gage ?

      Ici chaque objet a sa place et c’est vrai que ça a mis du temps, mais mon compagnon prend le pli petit à petit. Hier encore, nous avions des amis à dîner qui nous ont aidé à débarrasser et je l’ai entendu dire, « cet objet va là et celui-ci ici ». J’ai poussé un cri de joie dans mon fort intérieur !!! Ça va venir, il faut être patient. Si vous ranger les choses avec sens, en expliquant et sans faire culpabiliser les autres, ils vont comprendre qu’une cuisine rangée est bien plus agréable à vivre et ils vont, eux-aussi, s’y mettre.

  • Une maman deux maisons

    Sans le savoir j’ai presque suivi tous ces précieux conseils lors de notre dernier emménagement ! Et j’ai « soûlé « mon conjoint avec « les boites, les rangements, c’est la clé pour que tout reste rangé et ordonné  » 🙂 et il a fini par acquiescer aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.